Et en hiver, il se passe quoi dans nos vignes ?

Et en hiver, il se passe quoi dans nos vignes ?

Depuis la chute de ses feuilles, la vigne est plongée dans un long sommeil hivernal. Un repos végétatif appelé "dormance" qui en fonction des régions va durer de décembre à mars. Pour le vigneron, c'est le moment de procéder à une étape cruciale qui influera sur la future récolte : la taille de la vigne.

La vigne est une liane à la croissance anarchique. Durant la taille hivernale, plus de 80 % des "sarments", ces jeunes rameaux apparus l'année passée, sont éliminés. Une opération manuelle qui permet de maîtriser la croissance de la vigne, de nettoyer et de renforcer les ceps.

La taille va également conditionner la charge du cep et le rendement de la future récolte. Chacun de ses yeux donnera naissance au sarment de l'année, porteur de fruit. Le vigneron ne conserve ainsi que le nombre de bourgeons souhaité, en veillant à adapter la charge en bourgeons à la vigueur du cep, pour trouver le meilleur équilibre entre quantité et qualité de la future vendange.

Une plante qui produira trop aura des difficultés à amener son raisin à maturité idéale. Elle risque de produire des petites baies avec des qualités gustatives médiocres et de s'épuiser. A l'inverse, une taille trop sévère ne permettra pas le développement d'une surface foliaire suffisante pour assurer un bon développement végétatif. 

Sachez qu'il existe plusieurs types de tailles qui varient en fonction des régions, des climats et des différents cépages : courte comme le "gobelet" et le "Cordon de Royat", ou longue comme la taille en "Guyot".

Vous en savez un peu plus sur ce labeur manuel et minutieux, parcelle après parcelle, qui s'achèvera avant que la vigne n'entame son cycle végétatif annuel.
 

par Nathalie D. mercredi 06 janvier 2021, 10:41
J'aime, je partage

Derniers articles

Et en hiver, il se passe quoi dans nos vignes ?
La Foire aux vins, c'est chez mon caviste !
Vallée du Rhône en Musique : l'accord parfait entre vin et musique
Plaidoyer pour le vin rosé
publié le 27 mai 2020